Site optimisé pour les smartphones

-A A +A
Fermeture Mairie :

Accueil de la Mairie fermé au public le samedi 29 avril 2017.

Paiement en ligne :

Via la plate-forme de télépaiement payez en ligne votre facture restauration scolaire sur smartphone : http://www.veigne-mobile.fr 

Grippe aviaire :

la France est classée en risque élevé depuis le 6 décembre 2016. Ce classement rend obligatoire le confinement de toutes volailles sans dérogation possible.

Déclarer un incident avec Veigné mobile :

Veigné Mobile l'application mobile de Veigné vous offre la possibilité de déclarer directement un incident + d'infos

Point Information Service Emploi :

Vous recherchez un emploi, vous souhaitez recruter : PISE 02 47 34 06 05

Lycée Fontiville :

Tous les jours en semaine, repas préparé et servi par les élèves, dans le cadre de leurs cours de cuisine et de service en salle. Information - menu en ligne sur www.fontiville.org

Château de Couzières

Version imprimableEnvoyer par courriel

Propriété privée.

Lorsque les feuilles d'automne ont laissé la place aux branches dénudées, vous pouvez apercevoir de la route d'Esvres sur Indre, au flanc du coteau de la rive droite de l'Indre, le manoir. Cette demeure abrita les joies et les peines, voire les intrigues de personnages célèbres de l'histoire de France. Le plus ancien seigneur connu serait Jacques DE THAIX, conseiller et chambellan du roi Charles VII. Les deux tours cylindriques et les douves en eau qui protègent l'entrée sud-ouest seraient les vestiges d'une forteresse du XVème siècle.

Le 5 mars 1598, Hercule MÉRIADEC DE ROHAN, duc de Montbazon, achète ce domaine, attiré par le charme du parc aux multiples sources d'eau vive et transforme la demeure pour la rendre plus confortable que son donjon. A l'instigation du Cardinal de Richelieu, Hercule accueilli dans cette demeure discrète, le 5 septembre 1619, le roi LOUIS XIII et sa mère Marie DE MEDICIS (assignée à résidence à Blois) en vue d'une réconciliation. Au dessus de l'entrée centrale de la demeure sur la cour, une plaque de marbre rappelle cette réconciliation. Le 7 septembre 1947, les habitants de Veigné, sur un scénario de leur Chanoine Robert FIOT, ont reconstitué dans le parc du château la réconciliation royale. En septembre 2009, lors de l'exposition au Moulin « Veigné autrefois », ce fait historique vous a été présenté et les visiteurs ont pu découvrir les pages originales du journal « Point de vue » de 1947 et les photos originales des acteurs Vindiniens en costumes d'époque.

Sous les ombrages du parc, une grotte est décorée de pilastres. La cour arrière du château est ornée d'un bassin circulaire Renaissance portant les initiales de François 1er et de Louise DE SAVOIE. Entre les deux tours, le bâtiment fut agrandi au XVIIème siècle par un pavillon qui abritait une chapelle. Au dessus du fronton triangulaire de la porte subsiste une niche à statuette. De part et d'autre, s'ouvre une fenêtre étroite dont la clef porte une tête d'angelot surmontée d'un tympan courbe. De jolies lucarnes de pierre à ailerons ornent les toits très pentus. En façade Est, au dessus d'une terrasse à large escalier est apposée une plaque de marbre gravée aux armes des ROHAN. A l'intérieur de la tour Nord-Est, une pièce a gardé ses boiseries intactes avec les portes de la bibliothèque, épousant les angles arrondis et ses parois portant les attributs de la chasse, une magnifique œuvre d'ébénisterie. Au niveau supérieur était la chambre de la jeune duchesse de Montbazon (Marie de Bretagne seconde épouse d'Hercule de Rohan) avec sa petite alcôve, sa cheminée de marbre noir, son parquet à panneaux et sa porte dérobée... une légende est attachée à la mort de la duchesse et à l'abbé RANCÉ.

Le château fut profondément modifié et mis en valeur au cours des siècles, et ce jusqu'au XXème par de nombreux propriétaires successifs. Un arrêté du 29 juin 1950 a inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques les façades et toitures du château et des communs, les boiseries de la bibliothèque, le bassin de la cour d’entrée, le jardin avec ses sculptures, sa grille ainsi que les douves.