Site optimisé pour les smartphones

-A A +A
Fermeture Mairie :

Accueil de la Mairie fermé au public le samedi 29 avril 2017.

Paiement en ligne :

Via la plate-forme de télépaiement payez en ligne votre facture restauration scolaire sur smartphone : http://www.veigne-mobile.fr 

Grippe aviaire :

la France est classée en risque élevé depuis le 6 décembre 2016. Ce classement rend obligatoire le confinement de toutes volailles sans dérogation possible.

Déclarer un incident avec Veigné mobile :

Veigné Mobile l'application mobile de Veigné vous offre la possibilité de déclarer directement un incident + d'infos

Point Information Service Emploi :

Vous recherchez un emploi, vous souhaitez recruter : PISE 02 47 34 06 05

Lycée Fontiville :

Tous les jours en semaine, repas préparé et servi par les élèves, dans le cadre de leurs cours de cuisine et de service en salle. Information - menu en ligne sur www.fontiville.org

Manoir de la belle Jonchère

Version imprimableEnvoyer par courriel

Propriété privée.

Le domaine regroupait « la Petite Jonchère, la Grande Jonchère » et faisait partie de la terre de Saint Monegonde de Tours. En 1070, le moine Sulion fit donation de la terram de Junchéria, à l'abbaye de Cormery.

Rebaptisé « Belle-Jonchère » par Alexandre LEFEBVRE DE LA FALLUÈRE vers 1600, le manoir fut enjolivé de nouvelles lucarnes à fronton et de deux élégants pavillons à la Mansart. L'ensemble des constructions forme un quadrilatère. Au sud et à l'est se trouvaient l'habitation seigneuriale, au nord la ferme, puis à l'ouest, à l'abri du mur d'enceinte, la cour d'honneur fermée par une grande grille et un portail.

Les quatre tourelles donnent à cet édifice toute son ampleur. La première au nord-ouest de l'habitation était occupée avant la Révolution par une chapelle (signalée dans le PV d'expertise du 23-10-1790). En 1776, on y relève « autel avec pierre sacrée, plafond bois, deux vitrages en plomb montés sur verges de fer et un tableau de la Vierge et l'enfant ». La seconde située à l'angle des deux ailes de cette demeure servait de colombier. Un acte la décrit ainsi « Fuye de pied, garnie de pigeons, ayant trente-trois pieds de diamètre sur vingt-cinq pieds de hauteur... », d’une capacité de 1600 « boulins » (trous afin que les pigeons s’y retirent).

Vers 1820 cette tour abrita un second oratoire. Au XVIIème siècle toutes les fenêtres comportaient des meneaux en pierre. Au rez-de-chaussée, elles ont été remplacées par des huisseries à petits carreaux (signalés en 1790). Les belles lucarnes ont été restaurées et ont retrouvé leur croisée de pierre avec fronton demi-circulaire sculpté. A l'intérieur de la partie centrale de la demeure subsistent deux belles cheminées en pierre.

Les premiers seigneurs connus de la Belle Jonchère appartenaient à la Famille de MAILLE, propriétaire du château de la Guéritaulde tout proche. Pendant près de deux siècles, pas moins d'une quinzaine de propriétaires se sont succédé mais n'occupèrent pas ce manoir qui était transformé en ferme.

En 1988, Monsieur et Madame de CHOISEUL deviennent propriétaires du château de LA BELLE JONCHÈRE et s'attachent à le restaurer en lui redonnant son aspect d'antan. C'est sur la route qui mène de Veigné à Saint Branchs que vous pouvez apercevoir cette majestueuse demeure flanquée de ses quatre élégantes tourelles. Ce Manoir est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1950.